Technique de collecte du venin d'abeille - Mon Bio Moulin à Dunkerque

Mon Bio Moulin
372 boulevard François Mitterrand à Dunkerque
http://monbiomoulin.com/accueil/242-creme-anti-age-au-venin-dabeille-pot-de-50-ml.html
03 28 69 56 15
www.monbiomoulin.com
contact@monbiomoulin.com
------------------------------------
. Le venin est recueilli à l’aide d’un collecteur. Ce système d’extraction VENOMEX est constitué d’une plaque de verre collectrice surmontée d’une série de fils métalliques qui conduisent l’électricité.
Ce dispositif est déposé horizontalement devant l’entrée d’une ruche. Il est relié à un boîtier de commande lui-même branché à une batterie.
Le venin est recueilli à l’aide d’un collecteur. Ce système d’extraction est constitué d’une plaque de verre collectrice surmontée d’une série de fils métalliques qui conduisent l’électricité. Ce dispositif est déposé horizontalement devant l’entrée d’une ruche. Il est relié à un boîtier de commande lui-même branché à une batterie.
L’appareil peut être branché à partir du moment où une première abeille se posent sur la plaque. Il s’agit de provoquer les piqûres réflexes des insectes par électrostimulation. En touchant les fils, l’abeille vide sa vésicule à venin. Apres que quelques abeilles ont déchargé leur venin sur la plaque, la colonie réagit en attaquant le collecteur.
. Ces légers chocs électriques ne sont pas intenses au point de perturber l’abeille lors de sa production de miel et ne présente aucun risque mortel comme c’est le cas après une piqure directe d’un être humain car elle perd son dard. Les phéromones d’attaque diffusées par les premiers individus alertent très vite la colonie. Le venin des abeilles stimulées par l’appareil séchera assez vite (surtout pas au soleil pour éviter d’altérer la substance).
. C’est une poudre blanchâtre qui sera finalement fixée sur la vitre : l’apitoxine (le venin débarrassé de ses composants volatiles). Il faudra ensuite simplement désolidariser la vitre collectrice du reste de l’appareil et racler la précieuse poudre avec une lamelle. Après le prélèvement, il reste encore trois autres opérations à réaliser avant d’obtenir un produit commercialisable : la dessiccation complète de la poudre obtenue, la purification du produit qui contient encore bon nombre de particules parasites et enfin la lyophilisation du venin.

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog